Cinéma 2 – 1 Poker

18 février 2010 at 15:29 (Le Match)

Et voici le retour du match !!

Après une très longue mi-temps qui m’a vu réaliser un film – bon juste un court-métrage, mais une mi-temps laisse rarement le temps de faire un long, à part peut-être pendant le superbowl – me voici donc à une période charnière où il semblerait que le Cinéma prenne l’avantage. Les projets se multiplient, sous diverses formes, mon court-métrage « En bas de l’échelle » est en cours de mixage, et en attente d’une éventuelle aide à la post-production. Un nouveau projet de court-métrage sur le feu, dont le tournage est prévu en mai, une série qui est en réécriture avec une boite de prod, et last but not least un projet sur le Poker.
Enfin, le Cinéma et le Poker vont se rejoindre l’espace d’un instant. A l’ordre du jour, un projet de vidéos sur le Poker, que je vais sans doute réaliser avec mon pote Elie très bientôt. En attendant le grand projet Cinéma sur le Poker qui viendra bien un jour.

Pour l’instant, depuis ce début d’année, concernant le Poker, c’est le gros bad run. Je n’arrive plus à gagner, plus à faire des sessions largement gagnantes. par contre, j’arrive bien à perdre deux ou trois caves, et même à tilter de façon incompréhensible (ce qui ne m’arrive pourtant pas d’habitude). En essayant d’analyser les raisons de cet insuccès aux tables online, je constate d’abord que mon jeu s’est affaibli, que je prend souvent des mauvaises décisions, et même si le facteur mal(chance) est important, il ne saurait expliquer cette courbe qui ne fait que descendre. Janvier avait été l’avertissement, avec un mois gagnant mais tout juste (1,5bb/100), heureusement compensé par le rakeback, le mois de février confirme ma mauvaise forme. Je pense que je joue trop sans en avoir l’envie. Il est clair que j’ai perdu la motivation pendant ce mois. Il me semblait que je battais largement cette limite de NL100 mais je suis trop peureux pour me lancer vraiment en NL200 (bien que j’en ai la bankroll) alors je joue pour générer du rakeback, je joue pour rester à l’équilibre, et plus vraiment pour gagner. Et surtout, je ne prends plus de plaisir en jouant. Je crois que ça coïncide avec mon retour au travail, à l’écriture, à la préparation de projets, à l’espoir de réaliser.

Le Poker et le Cinéma sont incompatibles, parfois.

Et si je devais, comme Ewan McGregor dans Trainspotting, choisir ?

3 commentaires

  1. petit poisson chat said,

    si le choix s’impose, je te souhaite de faire le bon !
    (en même temps, je t’imagine mal te tromper là dessus)

  2. Antoine said,

    Ce dilemme semble t’accompagner depuis si longtemps.
    Ne serait il pas ta force, ou tout du moins ton identité? 🙂

  3. cremolol said,

    Je trouve que c’est justement le meilleur moment pour placer un scénar. Un gagnant c’est pas très intéressant. Moi l’histoire d’un petit gars qui tente de percer dans le ciné, qui au lieu d’être éternellement assistant régie, gagne sa vie en jouant sur le net, y parvient quelques mois et puis se tape une déprime artistique et une série de mauvais coups, il y a un sujet non?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :