Cash Live at Buvard

23 février 2010 at 15:36 (Compte-Rendus)

De retour dans ma ville natale, j’en profite pour revoir un vieux pote à moi, avec qui je jouais au tennis pendant mon enfance. Et rien de tel qu’une table de Poker pour des retrouvailles ! Je me retrouve donc dans la vieille ville dans laquelle je venais frapper la petite balle jaune quand j’avais 15 ans pour y disputer une partie de cash game endiablée en NL20 dans un petit bar. Ce n’est que ma troisième expérience de cash game live. Je ne sais pas trop comment aborder cette « session ». En soi, 20 euros ne représente pas grand chose pour ma bankroll mais les perdre me semblerait honteux, d’autant que mon pote m’a prévenu du niveau extrêmement faible de la partie.

Je m’aperçois très vite qu’il ne m’a pas trompé sur la marchandise. Le bar devrait changer de nom lors de ces parties de Poker en après-midi pour s’appeler l’aquarium tant l’endroit regorge de fishs. Je me rends compte avec étonnement que beaucoup de gens jouent uniquement pour le plaisir, voire pour le plaisir de perdre. J’avoue ne pas vraiment comprendre mais bon, ça me va. La difficulté de ce type de parties est de trouver la stratégie à adopter contre ce type de joueurs. Connaissent-ils les standards de relance du net ? Vont-ils caller quelque soit le montant ? Doit-on les pousser à tapis avec des mains borderline ?

La première main que je reçois me fait déjà trembler. Je raise 3BB et n’obtiens que deux payeurs. Ouf ! Je m’attendais à voir toute la table participer, mais peut-être ne veulent-ils pas trop s’engager sur la première main de la partie ? Quoiqu’il en soit, je découvre un superbe flop et effectue mon c-bet. Fold fold. Bon, ok, je prends.

Quelques mains plus tard, alors que j’ai déjà vu des coups étranges, je reçois en BB. Trois limpeurs rentrent dans le coup et j’en profite pour checker. Flop . Bingo. Je me dis qu’il faut que je tire beaucoup de value de ma main et qu’avec ces joueurs, ce sera facile. Je donk-bet à 1. C’est payé. Turn . Dommage pour ma main, mais je peux tout de même continuer à value. Je mets 3,5. Encore payé. Bon, il a peut-être la quinte, mais je dois continuer à value car ce joueur ne mise jamais tout seul. River brique et je met 10 euros. Il paye. On partage, il avait et a également fait la quinte, mais à la turn. Un peu déçu, je repars au combat.

Arrive alors mon premier coup malheureux, que je joue contre celui que mon pote m’a présenté comme le super fish, celui qu’on attend en vain sur toutes nos tables, qui va caller jusqu’au bout avec bottom pair, tenter tous ses tirages, envoyer du très lourd avec les nuts. Mais je mets fin au suspense tout de suite. Je vais perdre le coup. Un mec en MP raise à 0,4 payé par SuperFish au cut-off et donc par moi au bouton avec . Flop . Flop pas si mal mais avec quatre joueurs dans le coup, je vais jouer la prudence, d’autant que le MP bet 2. SuperFish call 2, et c’est là, où je fais peut-être une erreur en callant juste. En fait, je me vois pas si bien avec cette dame, notamment par rapport au raiseur initial, qui semble assez décidé à aller jusqu’au bout. Donc, je call juste, préférant aviser sur la turn. Turn magique, le . Le raiseur initial bet 5, et là ça se corse car notre SuperFish raise à 15. Autant dire que je joue mon tapis là. Le raiseur initial montre des signes d’énervement, j’en conclus qu’il va probablement se coucher, et même si l’espace d’un moment, je pense à la quinte, je pense que je ne peux pas folder cette Double Paire contre lui. Donc, je fais tapis pour 16 et des brouettes et il me paye avec un grand sourire en demandant combien il va gagner sur le coup. J’en conclus qu’il a la quinte et m’avoue vaincu, bien dégoûté. Pas de full miraculeux à la river et me voilà donc en train de recaver. Ok, je suis le requin de la table, enfin, je le crois, et me voilà soulagé de 20 euros. Ca commence mal.

Je reçois alors quelques mains plus tard UTG+1. UTG call, je relance à 1,20. Nemangly (un fish anglais venu craquer ses 100 euros sans comprendre pourquoi) me suit. Seul caller. Flop . J’attaque à 3. Call. Of course, sir. Turn Je bet 10 il folde. J’aurais du le laisser bluffer je pense, il a montré tellement de jeux faibles que je me suis dit qu’il suivrait n’importe quelle relance. Il devait vraisemblablement avoir une poubelle là.

Un peu plus tard, je reçois et décide de le jouer après deux ou trois limpers. j’opte également pour un limp ne souhaitant pas faire grossir le pot contre des fous furieux. Flop . Hors position, je fais 0,6 dans 1. Call par un joueur qui sait à peu près ce qu’il fait. Turn , je bet 1, 20, il call. River . Ne sachant plus trop quoi faire, je checke. Mauvaise idée puisqu’il bet 5. J’hésite longtemps, me demandant ce que je bat, et comme c’est un joueur plutôt sérieux, j’en viens à la conclusion que je suis battu. Je folde, un peu à regrets.

S’ensuit un coup un peu étrange contre le même joueur. Quatre limpeurs puis la BB décide de calmer tout le monde en mettant 1,20. Les quatre payent, et moi également avec . Flop . Pas si mal, mais encore un coup dur à jouer à mon avis. La BB checke, le bon joueur met 2. Je paye, ne sachant pas du tout sur quoi le mettre. Turn . Là, il bet 5, et comme il n’a pas beaucoup plus, je décide de le mettre à tapis, me voyant largement devant tout de même. Il me paye, presque mourant, avec (slowroll ?). Je montre piteusement ma main, et prie pour un split, qui arrive heureusement avec le à la river. Je m’excuse mais bon, c’est le digne retour du premier coup avec la quinte floppée qui se transforme en split.

J’essaie de rentrer dans quelques coups pas cher, mais j’ai du mal joué avec ces joueurs qui font un peu n’importe quoi. Ca s’envoie en l’air avec bottom pair ou gutshot. Assez flippant, je tente de voir un flop avec mais est tout de suite stoppé par mon pote qui met 2,5. Trois payeurs, et je fold. Flop . Turn . Et bien sûr, ça s’emballe avec des jeux ridicules jusqu’à atteindre un pot de 100 euros !! J’ai appris depuis bien longtemps à ne pas regretter de fold preflop, mais là, je suis un peu dégoûté par la tournure de la main. La décision aurait été difficile au flop, parce qu’un mec a bet 8 euros avec tirage flush. Qu’aurais-je fait ? Call avec 25 derrière ? Moyen. Shove ? Bien risqué. Bon, je me suis épargné un sacré mal de tête.

Le dernier coup que j’ai joué sera sans doute celui où je me pose le plus de questions quand à ma manière de m’adapter au jeu de mes adversaires. J’ai joué cette main comme je l’aurais joué en NL100 sur le net, mais après coup, j’aurais du reconsidérer la situation. J’ai au cut-off et raise à 0,8. Payé par Nemangly en BB. Flop .  Il donk-bet 1,5. Je me contente de payer. Turn . Il checke, je bet 2,5. Il me paye. River , et là, il reprend les commandes en misant 5. Là, la vraie question, c’est est-ce que je peux raise ? Clairement j’ai du mal à évaluer la main de ce joueur, parce qu’il peut très bien avoir un 7 mais également la quinte. Donc, je décide de juste call avec mon brelan. Il abat pour un bluff bien pourri. Bon, je n’aurais sans doute pas pu extraire de l’argent en plus, mais je regrettais quand même bien de ne pas avoir oser m’engager.

Globalement, cette partie de cash game où je repars avec 40, donc, juste remboursé, me laisse un goût amer. Je n’ai pas vraiment fait d’erreurs énormes, hormis peut-être avec mon QJ sur J54J, mais j’ai surtout eu du mal à remettre en question mon jeu tight-agressif du net et à adopter une stratégie gagnante à Fishland.

Le poker est pourtant un jeu où il faut savoir s’adapter, un peu comme le cinéma, finalement.

5 commentaires

  1. petit poisson chat said,

    mon pauvre, comme je te plains !
    rien de pire que ce genre de situation,
    où il est très dur de faire parler son soi-disant « edge » à court terme.

  2. jeffix said,

    Je suis entièrement d’accord avec toi. Belle analyse du jeu!!
    Quand tu veux pour revenir les plumer.
    Perso, ça me fait mes fins de mois en ce moment!!!
    C’est pas négligable!!!
    Je t’attends pour la prochaine session, c’est tous les samedi à 15h!!!!

  3. vickpocket said,

    Pas si horrible comme situation. Juste compliqué de s’adapter. Jouer loose me paraît après coup la meilleure idée. Mais comme la partie ne dure pas très longtemps, c’est un peu risqué sur le court terme.

  4. Antoine said,

    Agréable post, c est vrai que le live est bien différent du net mais tu m’as l’air de t’en etre bien sorti pour une « presque première ».

    Au niveau des mains j’aime bien comment tu racontes les avoir jouer, et je serais plus clément que tu as l’air de l’être envers toi meme avec le QT ou tu n’as pas énormément de value a faire contre un fish. Contre un joueur standard tu pourrais envisager de te faire payer tres souvent par une pocket type TT mais la je vois vraiment pas trop.

    Ttes les autres mains sont correctement jouées, y compris le deuxieme barrel sur carte insignifiante avec ta paire de roi (a mon sens contre un fish on veut le max, s’il a rien tant pis on est déja content d’avoir pris le contibet.

    Petit conseil dans ce genre de partie, n’hésite pas a faire des choses qui te paraitraient a TOI, totalement débile. Comme par exemple avec KK tu relance a 1, un mec suit a 1
    flop 4KA, le pot fait 2$, tu peux très bien overbet 3.70$ par exemple.

    N’oublie pas que toi et eux ne jouez pas au meme jeu 😉

    Bonne continuation , je met le blog en favori tu as une belle plume.
    Et merci pour les conseils sur l’iphone.

  5. cremolol said,

    Je les trouve très bien ces petites parties… très bon entrainement pour Vickpocket qui va un jour se retrouver avec 200€ engagés sur une table de casino (voir plus?), et qui verra des trucs affreux se dérouler autour de lui. Souhaitons lui bonne chance par avance!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :