I am an addict …

22 mars 2010 at 19:33 (News)

Bonjour, je m’appelle Vic… euh… Tapis_volant et je suis un addict.

J’ai arrêté le Poker Online depuis deux semaines, suite à une prise de conscience officielle et déterminée. Cependant, le sentiment de manque s’amplifie de jour en jour. Les premiers moments sont supportables. Je compense ce manque de jeu par un retour naturel vers les salles obscures et par une indigestion d’épisodes de séries. Puis je ressens un tel manque que mes journées sont occupées à vivre et penser Poker. J’écris des projets sur le Poker en ce moment. Bien sûr, je me suis donc « remis à l’écriture » mais c’est aussi pour mieux parler de ce monde obscur que je connais bien maintenant. Pour aller à des rendez-vous avec des producteurs qui sont aussi d’anciens joueurs de Poker ou qui aspirent à l’être parce que leur boîte se porte mal, une seule émission dans les oreilles : Club Poker Radio. Quoi de pire pour un joueur en manque que d’entendre les jeux de mots de FpC et le 100% technique de Pedro ? J’entends des joueurs qui me ressemblent, ou plutôt qui ressemble à tapis volant, des joueurs de MTT comme AnthoBB, qui jouent tous les MTTs middle stakes qui se présentent sur les divers réseaux.

J’ai le blues du MTT, de cette sensation unique que vous procure l’adrénaline du tournoi. La compétition a en quelque sorte disparu de ma vie. Sans Poker, plus vraiment envie de gagner, donc nécessairement l’impression d’être un loser. Alors, pour briser cette décision irrévocable, je m’autorise une petite partie live entre potes, pour avoir ma dose pour la semaine. Oh malheur, je gagne le tournoi et je me rend compte à nouveau que j’aime ça, que j’aime la compétition, le plaisir de défier l’adversaire, de le lire, de comprendre ses bettings patterns.

Comment résister ? J’ai vidé tous mes comptes, plus de bankroll mais dois-je me faire bannir des sites ? Ne trouverais-je pas un moyen de m’inscrire ailleurs ? Il existe plus de cent sites sur lesquels on peut jouer. J’ai un travail qui ne permet pas de ne penser à rien. L’écriture, activité solitaire et dépressive par essence, distille méchamment du vide entre ses pages, pousse à la déconcentration au moindre manque d’inspiration. La souris bouge toute seule, je la surveille de loin pourtant, mais rien à faire, en une micro-seconde, la page de Firefox s’ouvre et voilà Club Poker ouvert. Entre les discussions-blagues entre posteurs compulsifs et les analyses stratégiques trop souvent intéressantes, les sujets ne manquent pas pour m’inciter à passer une trentaine de minutes devant cet espace communautaire. Et puis, ma conscience se réveille et me ramène derrière ma feuille blanche. L’espace de quelques lignes, histoire d’effacer un peu cette blancheur immaculée. Et puis, sans m’en apercevoir, je suis à nouveau sur ClubPoker, cherchant à voir si quelqu’un a répondu au post que j’ai écrit.

Le manque, je ne l’ai jamais connu auparavant. Ni alcoolique ni fumeur, je ne me suis jamais retrouvé dans une réunion d’anonymes en me présentant aux autres. Il y a deux ans, alors que j’avais également décidé d’arrêter en vue de la réalisation d’un court-métrage, j’avais cherché à contacter Addictel pour connaître les divers moyens de me détourner du jeu. J’ai été plutôt déçu par leur manque de soutien, n’étant pas un « cas grave » parce que je ne perdais pas d’argent à cause de mon addiction. Je ne perdais que du temps ! On dit pourtant que « le temps, c’est de l’argent ». Ce qui m’a surtout déplu dans l’idée d’être devenu un joueur « professionnel », c’est l’idée de considérer ce jeu comme un travail. Après tout, le plaisir du joueur est surtout occasionnel, procuré par l’idée d’affronter d’autres personnes, mais ce plaisir ne peut pas être quotidien, en tout cas plus pour moi.

J’espère juste que je saurais (re)trouver dans le cinéma et l’écriture l’adrénaline que m’a procuré le Poker pendant ces quatre dernières années. Rien de mieux que le cinéma pour dévoiler son jeu et trouver son flop !!

3 commentaires

  1. cremolol said,

    Seule solution pour moi: écrire à plusieurs!
    Parce que si ton co-auteur se pointe tous les jours à 14h jusqu’à 20h c’est un dur de lui dire « écoute cette scène ne marche pas, je vais me faire une petite session CG pour trouver la solution ».

  2. petit poisson chat said,

    très beau post. le mieux écrit sans aucun doute.

  3. poker online said,

    I love what you guys are up too. This sort of clever
    work and exposure! Keep up the very good works guys I’ve
    you guys to my personal blogroll.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :